Marinières made in france Chanteclair

Marinières Chanteclair

CHANTECLAIR

La bonneterie Chanteclair

La fabrique chanteclair est bien plus qu’un atelier textile, c’est une bonneterie. L’industrie de la bonneterie est détenteur d’un savoir-faire: celle de fabriquer une étoffe non pas en tissant plusieurs fils entre eux, mais en tricotant un seul fil, par boucles successives. L’étoffe obtenue est une maille : elle est plus souple, élastique, plus agréable à porter.

L’histoire de Chanteclair s’inscrit dans la grande histoire de la bonneterie française qui se développe en France autours de la ville de Troyes dès le douzième siècle, il y a plus de 800 ans. On sait de source sûre que le roi Henry II portait en 1569 une paire de bas fabriqués à Troyes. Depuis, l’activité s’est développée au grès de la volonté des rois de France successifs : la bonneterie était l’un des fers de lance de l’économie royale de l’époque.

Chanteclair est d’abord une aventure familiale. C’est Jean Pierre, son patron, qui crée l’atelier en 1973, dans le salon de son appartement. Avant cela, Jean Pierre et sa femme ont appris le métier dans l’industrie de la bonneterie de Troyes et bénéficient ainsi du savoir-faire historique de la profession. 45 ans plus tard, l’atelier s’étend sur 1500m2, il emploie une trentaine d’ouvrières et il vend ses marinières partout dans le monde. 40% du chiffre d’affaire est fait à l’international. C’est maintenant Céline, la fille de Jean-Pierre, qui est à la tête de l’atelier.

La fabrication

L’entreprise est détenteur du label “origine France Garantie”, un label officiel de l’état français qui garantit non seulement la fabrication des produits en France mais également l’origine française des matières. Chez Chanteclair, la fabrication est 100% locale : du tissage du fil au lavage de l'étoffe, et jusqu’à la confection et au repassage,  toutes les étapes de fabrication sont effectuées à Troyes,  par l’atelier ou par de petits ateliers de la région avec qui Jean-Pierre a su tisser des liens de confiance.

La qualité des produits a fait la reconnaissance de Chanteclair. Attaché à cette reconnaissance, l’atelier contrôle ses produits en effectuant non seulement des tests aléatoires à chaque étape de fabrication mais aussi des tests de lavage sur ses matières. Le test de visitage permet de contrôler manuellement chaque pièce en sortie de fabrication.

CHANTECLAIR

La bonneterie Chanteclair

La fabrique chanteclair est bien plus qu’un atelier textile, c’est une bonneterie. L’industrie de la bonneterie est détenteur d’un savoir-faire: celle de fabriquer une étoffe non pas en tissant plusieurs fils entre eux, mais en tricotant un seul fil, par boucles successives. L’étoffe obtenue est une maille : elle est plus souple, élastique, plus agréable à porter.

L’histoire de Chanteclair s’inscrit dans la grande histoire de la bonneterie française qui se développe en France autours de la ville de Troyes dès le douzième siècle, il y a plus de 800 ans. On sait de source sûre que le roi Henry II portait en 1569 une paire de bas fabriqués à Troyes. Depuis, l’activité s’est développée au grès de la volonté des rois de France successifs : la bonneterie était l’un des fers de lance de l’économie royale de l’époque.

Chanteclair est d’abord une aventure familiale. C’est Jean Pierre, son patron, qui crée l’atelier en 1973, dans le salon de son appartement. Avant cela, Jean Pierre et sa femme ont appris le métier dans l’industrie de la bonneterie de Troyes et bénéficient ainsi du savoir-faire historique de la profession. 45 ans plus tard, l’atelier s’étend sur 1500m2, il emploie une trentaine d’ouvrières et il vend ses marinières partout dans le monde. 40% du chiffre d’affaire est fait à l’international. C’est maintenant Céline, la fille de Jean-Pierre, qui est à la tête de l’atelier.

La fabrication

L’entreprise est détenteur du label “origine France Garantie”, un label officiel de l’état français qui garantit non seulement la fabrication des produits en France mais également l’origine française des matières. Chez Chanteclair, la fabrication est 100% locale : du tissage du fil au lavage de l'étoffe, et jusqu’à la confection et au repassage,  toutes les étapes de fabrication sont effectuées à Troyes,  par l’atelier ou par de petits ateliers de la région avec qui Jean-Pierre a su tisser des liens de confiance.

La qualité des produits a fait la reconnaissance de Chanteclair. Attaché à cette reconnaissance, l’atelier contrôle ses produits en effectuant non seulement des tests aléatoires à chaque étape de fabrication mais aussi des tests de lavage sur ses matières. Le test de visitage permet de contrôler manuellement chaque pièce en sortie de fabrication.