Les marinières pour enfant made in france

Les marinières

La marinière est un indispensable du vestiaire français. A l’origine, c’est un vêtement militaire, caractéristique de la tenue des matelots de la Marine nationale. Selon la tradition, au 18ème siècle, les rayures apparaissent afin de mieux repérer les hommes tombés en mer. En 1858, la Marine nationale précise que la marinière doit compter 21 rayures blanches, chacune deux fois plus large que les 20 à 21 rayures bleu indigo. 

Comme pour beaucoup des essentiels de la garde-robe française, c’est encore Coco Chanel qui propose pour la première fois la marinière aux civils. Habituée des stations balnéaires et inspirée par les marins locaux, elle lance dans sa boutique de Deauville, le « style marin », avec des marinières courtes. La rayure devient luxueuse et se répand sur tout le territoire. Plus tard, la marinière est reprise par les grands couturiers français, comme Yves Saint Laurent, mais surtout par Jean-Paul Gaultier, qui durant plusieurs décennies décline les célèbres rayures sous toutes les formes et tous les styles. La marinière apparait également au cinéma dans de célèbres films français, tels que l’Effrontée avec Charlotte Gainsbourg, ou A bout de souffle, avec Jean Seberg et Jean-Paul Belmondo.
Si la marinière a été et est toujours portée par des icônes de la mode française, Brigitte Bardot ou encore Inès de la Fressange, elle a été adoptée bien au-delà de la France, aussi bien par les hommes que par les femmes, de James Dean à Jackie Kennedy.

Vêtement traditionnel des matelots de la marine française, la marinière est devenu un indispensable du vestiaire français, grâce à Coco Chanel qui, la première, avait proposé des versions revisitées dans sa boutique de Deauville.

La marinière est un indispensable du vestiaire français. A l’origine, c’est un vêtement militaire, caractéristique de la tenue des matelots de la Marine nationale. Selon la tradition, au 18ème siècle, les rayures apparaissent afin de mieux repérer les hommes tombés en mer. En 1858, la Marine nationale précise que la marinière doit compter 21 rayures blanches, chacune deux fois plus large que les 20 à 21 rayures bleu indigo. 

Comme pour beaucoup des essentiels de la garde-robe française, c’est encore Coco Chanel qui propose pour la première fois la marinière aux civils. Habituée des stations balnéaires et inspirée par les marins locaux, elle lance dans sa boutique de Deauville, le « style marin », avec des marinières courtes. La rayure devient luxueuse et se répand sur tout le territoire. Plus tard, la marinière est reprise par les grands couturiers français, comme Yves Saint Laurent, mais surtout par Jean-Paul Gaultier, qui durant plusieurs décennies décline les célèbres rayures sous toutes les formes et tous les styles. La marinière apparait également au cinéma dans de célèbres films français, tels que l’Effrontée avec Charlotte Gainsbourg, ou A bout de souffle, avec Jean Seberg et Jean-Paul Belmondo.
Si la marinière a été et est toujours portée par des icônes de la mode française, Brigitte Bardot ou encore Inès de la Fressange, elle a été adoptée bien au-delà de la France, aussi bien par les hommes que par les femmes, de James Dean à Jackie Kennedy.

Vêtement traditionnel des matelots de la marine française, la marinière est devenu un indispensable du vestiaire français, grâce à Coco Chanel qui, la première, avait proposé des versions revisitées dans sa boutique de Deauville.