Les  bérets pour enfant

Les bérets

Le béret est un accessoire indissociable de l’allure française, régulièrement revisité par les créateurs de mode. Pour être dans la tendance 2017-2018, les femmes portent le béret légèrement en arrière et de côté.

Le béret est traditionnellement fabriqué en feutre et garni d'une couronne intérieure en cuir. Couvre-chef masculin très répandu dans les Pyrénées au XIXe siècle, il s’est imposé également comme un accessoire intemporel de la mode féminine dès les années 30.
A l'origine, le béret était porté par des bergers pour se protéger contre le froid ou la pluie. Il était alors soit écru, soit blanc, soit teinté en brun, en bleu ou en rouge, selon les régions et les communautés pyrénéennes. Tricoté à la maison, les bergers le « foulonnait » (processus de feutrage de la laine) dans l’eau des gaves de montagne. De même, les écussons cousus à l’intérieur du béret racontent une histoire : les tricoteuses de la ville d’Oloron Sainte-Marie, capitale du béret se rassemblaient en groupe pour travailler ensemble. Chaque groupe apposait ensuite son écusson à l’intérieur des bérets.
Le béret est progressivement devenu la coiffure militaire la plus répandue dans le monde, avec des couleurs et des insignes variés, et des manières de le porter très codifiées.
Consacré par le monde de la haute couture, le béret est un véritable emblème de la France. Des vedettes du cinéma français, véritables ambassadrices de l’allure françaises, l’ont porté, telles Michèle Morgan ou Brigitte Bardot.

Le béret est un accessoire indissociable de l’allure française, régulièrement revisité par les créateurs de mode. Pour être dans la tendance 2017-2018, les femmes portent le béret légèrement en arrière et de côté.

Le béret est traditionnellement fabriqué en feutre et garni d'une couronne intérieure en cuir. Couvre-chef masculin très répandu dans les Pyrénées au XIXe siècle, il s’est imposé également comme un accessoire intemporel de la mode féminine dès les années 30.
A l'origine, le béret était porté par des bergers pour se protéger contre le froid ou la pluie. Il était alors soit écru, soit blanc, soit teinté en brun, en bleu ou en rouge, selon les régions et les communautés pyrénéennes. Tricoté à la maison, les bergers le « foulonnait » (processus de feutrage de la laine) dans l’eau des gaves de montagne. De même, les écussons cousus à l’intérieur du béret racontent une histoire : les tricoteuses de la ville d’Oloron Sainte-Marie, capitale du béret se rassemblaient en groupe pour travailler ensemble. Chaque groupe apposait ensuite son écusson à l’intérieur des bérets.
Le béret est progressivement devenu la coiffure militaire la plus répandue dans le monde, avec des couleurs et des insignes variés, et des manières de le porter très codifiées.
Consacré par le monde de la haute couture, le béret est un véritable emblème de la France. Des vedettes du cinéma français, véritables ambassadrices de l’allure françaises, l’ont porté, telles Michèle Morgan ou Brigitte Bardot.